Cultiver sur une petite surface, c’est possible 😉

Vous êtes motivés pour cultiver des plantes (légumes, aromatiques, fleurs) sur votre balcon, votre terrasse, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Super, cet article est fait pour vous !

Que vous croyez avoir la main verte ou non, vous êtes capable de faire pousser des plantes. Cette expérience est tellement magique, vous n’avez qu’à regarder cette vidéo sur la croissance d’un haricot.

Par où commencer ?

Commencez par prendre en compte votre environnement et faites un état des lieux de :

  • la taille de votre espace : rambarde, balcon, terrasse, petite cour, bac, etc.
  • l’exposition de votre espace : orientation du soleil pendant la journée (lumière et chaleur), exposition potentielle à la pluie et au vent
  • vos ressources : matériel à disposition (outils, pots, substrats, etc.), budget vs récupération d’objets (palettes, bouteilles plastiques, etc.), connaissances et savoir-faire en matière de jardinage
  • du temps que vous souhaitez y consacrer : moments avec vos proches, travail, vacances, loisirs, etc.

Se lancer, expérimenter, s’amuser avec…

…quelques outils : serfouette, plantoir, couteau, sécateur, arrosoir

…du terreau, du compost, des feuilles, de la terre

…des contenants : pots (+ soucoupes), balconnières, sac géotextile, bouteilles en plastiques, seaux de sauce, etc.

…du petit matériel : étiquettes (ex : bois de cagette), marqueur, tuteur (ex : grande branche)

…des semences (= graines), des plants : salades, fraises, radis, tomates, aromatiques, fleurs (capucines, etc.), etc.

Focus : Quoi et quand planter, dans quel contenant et selon quelle exposition ?

Avec peu, il est possible de vite remplir son balcon. Des fraises et des radis dans les balconnières, des pots de tomates cerises et poivrons, des suspensions d’herbes aromatiques à portée de main. Que demander de plus ?

. Pour optimiser l’espace, reportez vous aux images ci-dessous. Vous verrez ce qui est possible de planter en fonction de la taille de vos pots. N’hésitez pas à exploiter la verticalité.

. Pensez à installer les plus petits pots devant pour laisser passer le soleil, les plus grands contre les murs et des petits pots pourront facilement être suspendus au mur. Il existe des pots métalliques ou plastiques avec un système d’attache intégré mais si vous êtes créatif, n’hésitez à faire vos propres systèmes. Par exemple, des vieux tee-shirts peuvent servir de tissus à macramé. Il existe de nombreux tutoriels sur internet. Les sacs en géotextiles peuvent aussi être une solution. Il est possible d’acheter le tissu au mètre et de confectionner son sac sur mesure.

. Pensez à l’arrosage et à l’irrigation de l’eau. Faites attention que l’eau ne coule pas sur la terrasse du voisin et aussi que vous ne deviez pas vous contorsionner par dessus une rambarde pour arroser. Les suspensions et balconnières doivent être solidement fixées.

. Commencez par des cultures faciles. C’est tellement agréable de faire un thé maison avec sa propre menthe, une salade de tomates et basilic récoltés sur son balcon, décorer un dessert avec ses fraises… Plantez au bon moment en vous référant à un calendrier de culture potagère. Par exemple, celui de Rustica.

. Les cultures faciles : Pour éviter de vous retrouver avec une seule grosse récolte de radis, penser à semer en 2 fois avec 10 jours d’intervalles. Vous pouvez aussi planter du basilic au pied d’un plant de tomate. C’est une excellente association gustative et le basilic favorisera la croissance de sa voisine. C’est aussi une manière de bien optimiser l’espace. Si vous avez un peu d’ombre et l’envie de fleurs, pensez aux capucines qui sont belles et délicieuses. Le fraisier est une culture très facile qui convient à de nombreux contenants (balconnière, suspension, pot…). A la fin de l’été, le fraisier fera des stolons que vous pourrez couper et repiquer afin d’avoir de nouveaux fraisiers l’année suivante (simple et pas cher). A l’automne, il sera nécessaire de bien tailler notamment les herbes aromatiques de garrigue, profitez en pour faire des boutures avec les têtes. Vous pouvez aussi faire sécher une partie des herbes taillées pour une consommation hivernale. Pour encore plus de simplicité, pensez aux vivaces : romarin, estragon, thym, laurier sauce, sauge, lavande, origan, ciboulette… Inutile de les re-semer chaque année. La roquette et la mâche sont aussi très intéressantes : croissance rapide et facile à cultiver.

Quelques conseils et astuces pour cultiver sur une petite surface

. La santé avant tout : privilégiez des semences et plants biologiques

. Pensez à la récupération : palettes, bouteilles en plastique, tube en PVC, briques tetra pak…

Espacez les pots : si les pots sont trop proches, l’air circule mal et les maladies telles que le mildiou peuvent plus facilement apparaître. De plus, si un plant tombe malade il sera plus aisé d’ôter les branches malades avant que les plants voisins soient contaminés.

. Désinfectez les pots de récupération : évitez la javel et privilégiez le vinaigre d’alcool ou l’huile essentiel de Tea Tree (quelques gouttes diluées dans un seau d’eau tiède)

. Recouvrez votre terre par une couche de paillage (feuilles mortes, broyat, etc.) afin d’éviter l’évaporation de l’eau et de maintenir une température adéquate

. Veillez au respect des règles de copropriété : fixez les balconnières côté intérieur

Avoir un petit espace de culture, en particulier lorsqu’il est en hauteur (rambarde, balcon), représente des avantages non négligeables : absence de limaces/escargots

Quelques ressources utiles

Comment se former au jardinage ?

. Participer à des ateliers gratuits “Cultiver en ville”

. Consulter les fiches de Bruxelles Environnement

. Se faire accompagner par des Maîtres-Maraîchers

. Faire du bénévolat chez des maraîchers : Espace-test agricole, Ferme du Chant des Cailles, Champ à mailles, Ferme urbaine, etc.

. Rencontrer des personnes participant à un potager collectif près de chez vous

Où trouver des graines ?

. Privilégier des semences biologiques locales comme Semailles ou Cycle en Terre que vous pouvez commander sur leur site ou retrouver au sein de magasins biologiques à Bruxelles : Färm, Sequoia, Bees Coop, Ferme Nos Pilifs, Ecoflora, etc.

. Participer à des bourses aux plantes : Natagora, groupes Facebook dédiés

. Consulter le site du Réseau des Jardins Semenciers  

Où trouver des plants ?

. Se rendre dans des jardineries comme la pépinière La Pousse qui Pousse, la Ferme Nos Pilifs, Ecoflora, la pépinière de Boitsfort, la pépinière de Tervuren, etc.

. Sur les marchés en saison

Le compost, qu’est-ce que c’est ? Où en trouver ?

. Consulter le site de Worms : guide, formations, maître-composteur, composts de quartiers

Où trouver des outils ?

. Se rendre dans des brocantes, braderies, magasins de bricolage (seconde main ou neuf)

. Par le bouche-à-oreille : famille, voisins, amis

. Sur Internet : 2ème main, etc.

. Emprunter dans une bibliothèque d’outillage : Tournevie

Un peu de lecture :

. “Jardiner dans un 1 m². Des idées inventives pour cultiver fruits et légumes dans de petits espaces.” – éditions Larousse

. “Récolter ses propres semences. Manuel de culture de graines légumières.” de Frank Adams – éditions Nature & Progrès Belgique

. “Les cultures associées” de Marisa et Guy Pirlet – éditions Nature et Progrès Belgique

. “Elles sont bonnes mes tomates ! Des semis aux conserves.” de Blaise Leclerc – éditions Terre Vivante

Anja & Matthieu

Une formation à l'initiative de Bruxelles Environnement, gérée et animée par l'asbl Tournesol-Zonnebloem